informations bagages en soute

Bagages en soute : l’essentiel à savoir

Avant de faire votre valise pour un voyage en avion, vous devez vous renseigner auprès de votre agence sur les dispositions importantes à prendre pour la préparation des bagages en soute. Dimensions, poids ou encore objets à exclure sont entre autres des informations capitales à avoir pour éviter que votre valise soit refusée à l’aéroport. Class’Park vous présente ici toutes les informations incontournables à connaître pour la préparation de vos bagages en soute.

Bagages en soute : quelles dispositions prendre ?

La réussite de votre voyage dépend aussi du respect des dispositions exigées par la compagnie d’aviation pour la préparation de vos bagages en soute. Il existe certaines consignes capitales qui, lorsqu’elles ne sont pas respectées, peuvent avoir des répercussions sur l’enregistrement de vos valises à l’aéroport.

Avec le service Class’Park, vous n’aurez aucun souci à vous faire pour le transport de vos bagages vers l’aéroport. En plus de disposer d’un parking à Roissy proche de l’aéroport Charles de Gaulle, où nous assurons la sécurité de votre véhicule pendant tout votre séjour, nous vous aidons également à transporter toutes vos valises jusque devant votre hall de départ. Et dès votre retour de voyage, nous revenons vous chercher à l’aéroport pour vous ramener au parking. Nous assurons la navette gratuitement depuis notre parking jusqu’à 4 personnes par trajet.

Respectez la taille et le poids exigés

Le premier conseil à appliquer pour la préparation de vos bagages en soute consiste à respecter rigoureusement la taille et le poids de valises exigés par votre compagnie de votre voyage. La plupart des agences fixent le poids maximal de bagages à 23 kg pour une taille maximale de 158 cm, en classe économique. Lorsque vous avez par contre acheté un ticket de classe Business, vous avez droit à 3 bagages de 32 kg au maximum, pour une taille de 158 cm chacun.

Si vous devez transporter plus de bagages que le maximum exigé dans votre tarif, vous avez la possibilité de payer des frais supplémentaires, dans la limite des capacités de l’avion. Pour vous assurer de la disponibilité de cette option, vous devez soumettre votre requête 24 heures au moins avant le départ du vol. Certaines compagnies vous permettent de procéder à ces achats en ligne, pour vous faire gagner du temps. Il vous suffit de vous rendre sur leur site internet et de suivre les instructions, non seulement pour l’achat de votre ticket, mais aussi pour le paiement des frais de bagages supplémentaires.

Les normes de bagages pour faire voyager un bébé ne sont pas non plus les mêmes que celles qu’il faut appliquer pour un adulte. Le poids maximal pour les bagages d’un bébé est de 10 kg, avec la possibilité d’y ajouter une poussette et un siège auto.

Sécurisez et étiquetez vos valises

Une fois la préparation de vos bagages terminée, il est important de les bloquer avec un cadenas afin d’assurer leur protection. N’oubliez pas non plus de les identifier en y inscrivant vos noms et prénoms, pour aider les douanes à les reconnaître plus facilement lors de l’embarquement et du débarquement. En appliquant ces conseils, vous réduisez au maximum les risques de perte de vos bagages à l’aéroport, ainsi que les éventuelles tentatives de vol.

Pour la sécurité générale de l’équipement, il vous sera également demandé d‘éviter le transport de certains objets. Il s’agit des matières inflammables (essence, peinture, laque,…), les armes blanches ou à feu, le tabac, les batteries au lithium… La présence d’au moins l’un de ces objets à l’intérieur de vos bagages peut entraîner des sanctions, pouvant aller jusqu’à une interdiction de voyager. Pour éviter de tels incidents, nous vous conseillons donc de vous renseigner minutieusement sur la liste des objets interdits avant d’entamer la préparation de vos bagages. Certains services en ligne vous permettent d’avoir ces informations gratuitement.

Bagages en soute : comment gérer la perte ou le retard ?

Bien qu’ils soient peu fréquents, certains incidents peuvent survenir pendant la prise en charge et le traitement de vos bagages en soute à l’aéroport. Lorsque cela arrive, vous pouvez appliquer certaines consignes simples pour la résolution du problème.

Signalez l’incident à votre compagnie de voyage

Lorsque vous remarquez l’endommagement, la perte ou le retard de vos bagages à l’atterrissage, la première chose à faire consiste à informer la compagnie avec laquelle vous avez voyagé. Cette dernière se chargera de lancer automatiquement des recherches pour retrouver vos valises, en entrant en contact avec l’aéroport.

Si les valises sont retrouvées, vous pouvez venir les récupérer automatiquement, ou vous faire livrer à domicile si besoin. Si par contre vos bagages restent introuvables au-delà de 21 jours après votre atterrissage, ils sont alors considérés comme perdus, et la compagne doit vous verser une indemnisation.

Demandez le montant de votre indemnisation

Pour encaisser les frais d’indemnisation de vos bagages perdus, vous devez en premier lieu adresser à la compagnie une lettre contenant les factures des effets contenus dans votre valise. Si vous ne disposez pas de ces documents, le montant sera systématiquement facturé à 20 euros environ par kilo du poids total de vos bagages. Il faut toutefois préciser que le plafond du dédommagement par passager est de 1200 euros, peu importe le poids initial de vos valises. Pour vous faciliter le transport de vos bagages en soute de l’aéroport vers votre parking et inversement, passez par Class’Park, parking à Roissy pas cher.

Actualités similaires